1. METICES
  2. FR
  3. Membres
  4. Corps académique

Desmarez Pierre

Professeur ordinaire émérite et professeur de l'Université.

Localisation :

ULB - Centre METICES
Institut de Sociologie - CP 124
Avenue Jeanne 44
B- 1050 BRUXELLES

13 ème étage - Bureau 113

Pierre.Desmarez@ulb.be
+32 (0)2 650 34 30
 

Bio

Pierre Desmarez est professeur ordinaire émérite et professeur de l'Université où il a enseigné la sociologie générale, la méthodologie, la sociologie du marché du travail et la comparaison internationale.
Il est membre du centre de recherches Metices.
Il préside les comités de gestion de l’Agence fédérale pour les risques professionnels (FEDRIS).

 

Présentation des enseignements

https://www.ulb.be/fr/programme/soca-d402

 

Présentation des recherches 

Ses intérêts de recherche incluent l’analyse longitudinale, la segmentation du marché du travail, les accidents de travail, la professionnalisation et l’histoire de la sociologie du travail et de l’industrie.

Responsable ou membre de plusieurs projets de recherche internationaux.

 

Travaux sélectionnés

Ouvrages publiés en collaboration

2012

Sur le travail industriel

Weber, M., Desmarez, P., Tripier, P., & van Berg, P.-L. (2012). Sur le travail industriel.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/333448/3/CRWEBERLallementRFS2013Vol635990-991.pdf

 

2010

L´entrée dans la vie active d´une cohorte de jeunes issus de l´enseignement secondaire

Desmarez, P., Ceniccola, P., Cortese, V., & Veinstein, M. (2010). L´entrée dans la vie active d´une cohorte de jeunes issus de l´enseignement secondaire. Namur: Institut wallon de l'évaluation de la prospective et de la statistique (IWEPS).  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/67396/1/DP10046810.pdf

 

2004

Minorités ethniques en Belgique

Desmarez, P., Van der Hallen, P., Ouali, N., Degraef, V., & Tratsaert, K. (2004). Minorités ethniques en Belgique: migration et marché du travail. Gand: Politique scientifique fédérale et Academia Press.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/40547/3/Marchetravail.pdf

 

Ouvrages édités à titre de seul éditeur ou en collaboration

2012

Mesures et démesures du travail

Alaluf, M., Desmarez, P., & Stroobants, M. (2012). Mesures et démesures du travail.  

 

Temps, travail et salariat. Mateo Alaluf et Pierre Rolle: actualité de leur pensée.

Desmarez, P., Stroobants, M., LANCIANO-MORANDAT, C., MONTCHATRE, S., & Vatin, F. (2012). Temps, travail et salariat. Mateo Alaluf et Pierre Rolle: actualité de leur pensée. Toulouse: Octarès.  

 

Parties d'ouvrages collectifs

2022

Préface

Desmarez, P. (2022). Préface. In B. Péquignot, R. Pfefferkorn, P. Tripier, & V. Zúñiga (Eds.), Les sources de la sociologie (1 ed., pp. 7-10). Bruxelles: Editions de l'université de Bruxelles.(Sociologie et anthropologie).  

 

2019

Les études empiriques de Max Weber sur le travail agricole et industriel

Desmarez, P., & Tripier, P. (2019). Les études empiriques de Max Weber sur le travail agricole et industriel. In E. Geerkens, N. Hatzfeld, I. Lespinet, & X. Vigna (Eds.), Les enquêtes ouvrières dans l'Europe contemporaine (1 ed., pp. 114-124). Paris: La Découverte.  

 

Les études empiriques de Max Weber sur le travail agricole et industriel

Desmarez, P., & Tripier, P. (2019). Les études empiriques de Max Weber sur le travail agricole et industriel. In E. Geerkens, N. Hatzfeld, I. Lespinet, & X. Vigna (Eds.), Les enquêtes ouvrières dans l'Europe contemporaine (pp. 114-124). Editions La Découverte.(Recherches).  

S'il est un spectre qui hante l'Europe des XIXe et XXe siècles, c'est bien celui de la classe ouvrière. En témoignent les innombrables enquêtes qui lui sont consacrées : elles disent combien la « question sociale », telle qu'elle s'invente avec l'industrialisation, est d'abord une inquiétude sur la condition ouvrière et son évolution. Ces mondes ouvriers, si prompts aux soulèvements, constituent une énigme que de multiples enquêtes visent à résoudre, le plus souvent pour conjurer une menace.Ce livre propose un voyage étonnant à ses lecteurs en les conduisant, par les yeux des enquêteurs, dans les taudis de Manchester, les cités minières du Borinage ou les usines Mirafiori de Turin. Il éclaire d'un jour nouveau des figures illustres des sciences sociales : Frédéric Le Play, Max Weber ou Maurice Halbwachs ; mais il les fait aussi voisiner avec des artistes (Zola et les écrivains naturalistes, les cinéastes autour de Chris Marker) et avec des collectifs soudés par un engagement - féministes, jocistes ou révolutionnaires.En explorant ce qui mêla indissociablement pratiques scientifiques et passions politiques, l'ouvrage offre une contribution originale à une histoire transnationale de l'Europe contemporaine.

 

2016

Weber (Max)

Desmarez, P., & Tripier, P. (2016). Weber (Max). In P. P. Zawieja (Ed.), Dictionnaire de la fatigue (pp. 835-837). Genève: Droz.  

 

"Les frontières entre formel et informel. Introduction"

Desmarez, P. (2016). "Les frontières entre formel et informel. Introduction". In J.-A. Calderon, L. Demailly, & S. Muller (Eds.), Aux marges du travail (1 ed., pp. 65-67). Toulouse: Octarès.  

 

2014

L'entrée dans la vie active d'une cohorte de jeunes issus de l'enseignement universitaire

Desmarez, P., Ceniccola, P., Cortese, V., & Veinstein, M. (2014). L'entrée dans la vie active d'une cohorte de jeunes issus de l'enseignement universitaire. In Het Datawarehouse, een duizendpoot! / Le Datawarehouse, un mille-pattes!: Perspectieven van het Datawarehouse Arbeidsmarkt en Sociale Bescherming / Perspectives du Datawarehouse Marché du Travail et Protection Sociale (1 ed., pp. 31-50). Gand: Academia.  

 

Travail précaire et risques pycho-sociaux

Godin, I., & Desmarez, P. (2014). Travail précaire et risques pycho-sociaux. In P. P. Zawieja & F. Guarnieri (Eds.), Dictionnaire des risques psychosociaux (pp. 244-245). Paris: Le Seuil.  

 

2013

Sociologie de la citoyenneté sociale et politique et sociologie de l'emploi:

Desmarez, P. (2013). Sociologie de la citoyenneté sociale et politique et sociologie de l'emploi:: quelques pistes pour une articulation par le genre. In D. Paternotte & N. Nagels (Eds.), Imaginer la citoyenneté: Mélanges offerts à Bérengère Marques-Pereira (pp. 79-93). Academia L'Harmattan, Louvain-la-Neuve.  

 

2012

La qualification: la clé pour l'analyse sociologique de l'emploi

Desmarez, P. (2012). La qualification: la clé pour l'analyse sociologique de l'emploi. In Temps, travail et salariat.: Mateo Alaluf et Pierre Rolle: actualité de leur pensée, (1 ed., pp. 41-44). Toulouse: Octarès.  

 

« Relations humaines (école des) »,

Desmarez, P. (2012). « Relations humaines (école des) », In Dictionnaire du travail (1 ed., pp. 643-648). Paris: Presses universitaires de France.(Quadrige).  

 

Devenir des victimes d'un accident du travail à partir des données administratives de la sécurité sociale: le cas de la Belgique

Desmarez, P., & Vanheerswynghels, A. (2012). Devenir des victimes d'un accident du travail à partir des données administratives de la sécurité sociale: le cas de la Belgique. In Santé au travail. Approches critiques (1 ed., pp. 139-152). Paris: La découverte.  

 

2011

Approche historique du salariat. Introduction 

Desmarez, P. (2011). Approche historique du salariat. Introduction . In Formes et structures du salariat: Tome 1 : De la construction sociale du rapport salarial (pp. 25-30). Nancy: Presses universitaires de Nancy.  

 

2009

Risques et santé au travail. Introduction

Desmarez, P. (2009). Risques et santé au travail. Introduction. In Restructurations, précarisation, valeurs (pp. 209-218). Toulouse: Octarès.  

 

2008

L'analyse des relations collectives de travail : examen d'une controverse

Desmarez, P. (2008). L'analyse des relations collectives de travail : examen d'une controverse. In Penser la négociation (pp. 57-66). Bruxelles: De Boeck.  

 

2007

Devenir des chômeurs et précarité de l'emploi selon le genre

Desmarez, P. (2007). Devenir des chômeurs et précarité de l'emploi selon le genre. In C. Vermandere, A. Vanheerswynghels, & P. Van der Hallen (Eds.), Eén plus één is drie (pp. 119-132). Gand: Academia Press.  

 

Een ongeval komt nooit alleen

Desmarez, P., & Ranneson, B. (2007). Een ongeval komt nooit alleen. In C. Vermandere, A. Vanheerswynghels, & P. Van der Hallen (Eds.), Eén plus één is drie (pp. 175-189). Gand: Academia Press.  

 

2005

Les paradigmes dans le champ du travail à l'épreuve

Desmarez, P. (2005). Les paradigmes dans le champ du travail à l'épreuve: introduction. In J.-P. Durand & D. Linhart (Eds.), Les ressorts de la mobilisation au travail (pp. 247-254). Toulouse: Octares.  

 

2004

Georges Friedmann

Desmarez, P. (2004). Georges Friedmann: médiateur de la sociologie industrielle. In P. Gremion & F. Piotet (Eds.), Georges Friedmann: un sociologue dans le siècle (pp. 103-118). CNRS Editions.  

 

2003

L'organisation de la carrière des travailleurs pauvres

Desmarez, P. (2003). L'organisation de la carrière des travailleurs pauvres: réflexions à partir d'une comparaison internationale. In D. Jacques-Jouvenot (Ed.), Comment peut-on être socio-anthropologue?: autour de Pierre Tripier (pp. 35-41). Paris: L'Harmattan.(Logiques sociales).  

 

2002

La marginalisation sur le marché de l'emploi

Desmarez, P. (2002). La marginalisation sur le marché de l'emploi: élements d'analyse à partir de comparaisons européennes. In FIAS-ACFI (Ed.), La lutte contre l'exclusion des jeunes au niveau régional (pp. 136-156). Bruxelles: Editions Luc Pire.  

 

France-Belgium

Desmarez, P. (2002). France-Belgium. In D. Cornfield & R. Hodson (Eds.), Worlds of Work: building an international sociology of work (pp. 201-220). New York: Kluwer/Plenum.  

 

2001

Du travailleur modèle aux modèles productifs

Desmarez, P. (2001). Du travailleur modèle aux modèles productifs: Élements pour un débat. In A. Pouchet (Ed.), Sociologies du travail: quarante ans après (pp. 73-78). Paris: Elsevier.(Collection AST).  

 

Subordination et indépendance

Desmarez, P. (2001). Subordination et indépendance: Note pour une réflexion sur les relations entre travail indépendant et travail salarié. In M. Alaluf, P. Rolle, & P. Schoetter (Eds.), Division du travail et du social (pp. 281-285). Toulouse: Octorès éditions.  

 

Articles dans des revues avec comité de lecture

2017

Company size, work-home interference, and well-being of self-employed entrepreneurs

Godin, I., Desmarez, P., & Mahieu, C. (2017). Company size, work-home interference, and well-being of self-employed entrepreneurs. Archives of public health.  

 

2016

Introduction : la tension savoirs-pouvoirs à l'épreuve du gouvernement par les indicateurs de performance

Bezes, P., Chiapello, E., & Desmarez, P. (2016). Introduction : la tension savoirs-pouvoirs à l'épreuve du gouvernement par les indicateurs de performance. Sociologie du travail, Vol. 58(n°4), 347-369. doi:10.1016/j.soctra.2016.09.024  

At national as well as at international level, it has become frequent to use indicators to set quantified goals and to monitor the evolution of public policies and bureaucracies. Social science research dealing with the development of performance measures is extensive and related to various intellectual traditions. Many consider this movement as a component of the neo-liberal turn and as an expression of the New Public Management. This symposium explores the tensions between the use of indicators and the exercise of power, underlining the ambivalence of this relationship, figures being both feared and desired. Three interdependent dimensions are differentiated to analyse the government by numbers: the challenges of knowledge, the logic of power and the types of publicisation that are linked to them. The four collected papers mainly deal with questions related to the monitoring of the results of public policies, discussed by authors belonging to various disciplines. They remind us that the definition of indicators plays a role in the manufacturing of political problems. They confirm how important it is to analyse in depth the way numbers are created and computed as well as the management and government devices in which they are embedded. Finally, they show that the government by indicators often triggers new forms of bureaucratisation.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/238555/3/Elsevier_222182.pdf

 

2014

L'entrée dans la vie active d'une cohorte de jeunes issus de la catégorie « paramédical » de l'enseignement supérieur

Veinstein, M., Desmarez, P., Cortese, V., & Ceniccola, P. (2014). L'entrée dans la vie active d'une cohorte de jeunes issus de la catégorie « paramédical » de l'enseignement supérieur. Dynamiques régionales, 1, 6-16.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/172214/3/dynamiques_regionales_1.pdf

 

Travail et santé dans la sociologie industrielle de Max Weber

Desmarez, P., & Tripier, P. (2014). Travail et santé dans la sociologie industrielle de Max Weber. La Nouvelle revue du travail, 4.  

En 1907, Max Weber se charge de rédiger le manuel destiné aux chercheurs impliqués dans la réalisation d'une vaste enquête sur le travail industriel. L'année suivante, il se lance dans une étude minutieuse des facteurs influençant le rendement des ouvriers d'une usine textile. Weber aborde notamment la question de la santé au travail, et, plus particulièrement de la fatigue, au prisme de l'efficience productive. Prenant en considération non seulement une série de caractéristiques des travailleurs, mais aussi les formes de coopération, de rémunération et des éléments de contexte, Weber se démarque des études sur la fatigue menées en laboratoire et fait œuvre de pionnier.

 

2013

Les enseignants débutants en Belgique francophone : trajectoires, conditions d'emploi et positions sur le marché du travail

Desmarez, P., Veinstein, M., Delvaux, B., Dupriez, V., & Lothaire, S. (2013). Les enseignants débutants en Belgique francophone : trajectoires, conditions d'emploi et positions sur le marché du travail. Cahier de recherche du GIRSEF, 92, 157.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/143633/1/cahier_92_Delvaux.pdf

 

2007

L'impact des accidents du travail sur le statut socio-économique des victimes

Desmarez, P., Godin, I., & Renneson, B. (2007). L'impact des accidents du travail sur le statut socio-économique des victimes. Le Travail Humain, 70(2), 127-152.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/40653/3/TH_702_0127-1.pdf

 

2006

Work stress assessment and instability of employment: complementary contribution of different sources

Godin, I., Desmarez, P., & Kittel, F. (2006). Work stress assessment and instability of employment: complementary contribution of different sources. Stress and Health (Print), 22(1), 51-58. doi:10.1002/smi.1070  

From 2000 to 2003 a prospective research on work stress was conducted in Belgium. One hypothesis was that besides stress experienced by the worker and induced by local and direct working conditions, additional stress caused by work instability can be identified. In order to take this hypothetical difference into account in our sample, administrative data was used to build a contextual variable relying upon an index of economic sectoral ‘instability' of employment. Thus 90 semi-structured interviews were conducted in four selected firms presenting contrasted levels of job instability. Additionally, self-administered questionnaires were sent to all workers in these firms. Results issued from the interviews with key informants and from the self-administered questionnaires indicate that our index is a good tool for the selection of firms in terms of instability. Stress appraisal is very congruent across the different sources of information: index of instability, interviews and questionnaires. Copyright © 2006 John Wiley & Sons, Ltd.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/19643/3/19643.pdf

 

Work stress and employment instability assessment: complementary contribution from different data sources

Desmarez, P., Godin, I., & Kittel, F. (2006). Work stress and employment instability assessment: complementary contribution from different data sources. Stress and Health (Print), 22(1), 51-58. doi:10.1002/smi.1070  

From 2000 to 2003 a prospective research on work stress was conducted in Belgium. One hypothesis was that besides stress experienced by the worker and induced by local and direct working conditions, additional stress caused by work instability can be identified. In order to take this hypothetical difference into account in our sample, administrative data was used to build a contextual variable relying upon an index of economic sectoral ‘instability' of employment. Thus 90 semi-structured interviews were conducted in four selected firms presenting contrasted levels of job instability. Additionally, self-administered questionnaires were sent to all workers in these firms. Results issued from the interviews with key informants and from the self-administered questionnaires indicate that our index is a good tool for the selection of firms in terms of instability. Stress appraisal is very congruent across the different sources of information: index of instability, interviews and questionnaires. Copyright © 2006 John Wiley & Sons, Ltd.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/40651/3/40651.pdf

 

2005

« Arbeidsongevallen en arbeidsmarkt: een statistische analyse »

Desmarez, P., & Renneson, B. (2005). « Arbeidsongevallen en arbeidsmarkt: een statistische analyse ». Over.werk, 15(2-3), 87-95.  

 

Arbeidsongevallen en arbeidsmarkt:

Desmarez, P., & Renneson, B. (2005). Arbeidsongevallen en arbeidsmarkt:: een statistische analyse. Over.Werk, 15(2-3), 87-95.  

 

2004

Amérique Latine

Desmarez, P., Borzeix, A., & Tripier, P. (2004). Amérique Latine: dynamiques productives, syndicalisme, emploi. Sociologie du Travail, 46(1), 5-11.  

 

Hilda García et Francisco Lara, Comida callejera; Explorando la relación entre informalidad urbana y modernidad industrial en la frontera norte de México

Desmarez, P., & Litt, M. (2004). Hilda García et Francisco Lara, Comida callejera; Explorando la relación entre informalidad urbana y modernidad industrial en la frontera norte de México. Sociologie du Travail, 46(1), 42-53.  

 

Marta Novick, Gabriel Yoguel et Ana M. Catalano, Adaptación de modelos productivos en países emergentes

Desmarez, P., & Lillo, N. (2004). Marta Novick, Gabriel Yoguel et Ana M. Catalano, Adaptación de modelos productivos en países emergentes: El caso de la industria automotriz en la Argentina. Sociologie du Travail, 46(1), 27-41.  

 

Enrique Cabrero Mendoza, La intergubernamentalidad en reconstrucción : el caso mexicano

Desmarez, P., & Pozzo, Y. (2004). Enrique Cabrero Mendoza, La intergubernamentalidad en reconstrucción : el caso mexicano. Sociologie du Travail, 46(1), 85-98.  

 

2003

La comparaison internationale des marchés du travail:

Desmarez, P. (2003). La comparaison internationale des marchés du travail:: pour une redéfinition des frontières. L'Annee Sociologique, 53,2, 345-371.  

 

2002

Stress et précarité d'emploi

Godin, I., Desmarez, P., & Kittel, F. (2002). Stress et précarité d'emploi: essai de construction d'un indicateur. Archives of Public Health, 60, 143-151.  

 

Politiques publiques et emplois à risque

Desmarez, P., & Krzeslo, E. (2002). Politiques publiques et emplois à risque: une comparaison internationale. Sociologia del Lavoro, 85, 187-194.  

 

2001

Avant-propos au dossier compétence

Desmarez, P. (2001). Avant-propos au dossier compétence. Sociologie du Travail, 43(1), 3-5.  

 

Rapports de recherche, comptes rendus, lettres à l'éditeur, working papers

2014

ETUDE DES TRAJECTOIRES DES JEUNES DANS LES DISPOSITIFS BRUXELLOIS FRANCOPHONES D'ALTERNANCE

Desmarez, P., Ceniccola, P., Cortese, V., Docq, C., & Carlier, D. (2014). ETUDE DES TRAJECTOIRES DES JEUNES DANS LES DISPOSITIFS BRUXELLOIS FRANCOPHONES D'ALTERNANCE: Rapport Final.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/179525/4/Etude_trajectoires_alternance_-_Rapport_final.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/179525/3/Rapport_complementaire_2015_Synthese.pdf

 

2011

Étude sur le degré de discrimination sur le marché de l'emploi belge, sur base d'un set d'indicateurs et d'un modèle d'analyse de régression

Desmarez, P., Ouali, N., Ceniccola, P., & Chichah, S. (2011). Étude sur le degré de discrimination sur le marché de l'emploi belge, sur base d'un set d'indicateurs et d'un modèle d'analyse de régression: Définition d'un set d'indicateurs sur base de l'âge, du handicap et de la nationalité.  

 

EEN STUDIE OVER DE GRAAD VAN DISCRIMINATIE OP DE BELGISCHE ARBEIDSMARKT, OP BASIS VAN EEN INDICATORENSET EN EEN REGRESSIE-ANALYSE MODEL

Desmarez, P., Ouali, N., Ceniccola, P., & Souhail, C. (2011). EEN STUDIE OVER DE GRAAD VAN DISCRIMINATIE OP DE BELGISCHE ARBEIDSMARKT, OP BASIS VAN EEN INDICATORENSET EN EEN REGRESSIE-ANALYSE MODEL: Definitie van een set indicatoren op basis van leeftijd, handicap en nationaliteit.  

 

BELGISCHE ARBEIDSMARKTINDICATOREN OP BASIS VAN LEEFTIJD, HANDICAP EN NATIONALITEIT

Desmarez, P., Ouali, N., & Ceniccola, P. (2011). BELGISCHE ARBEIDSMARKTINDICATOREN OP BASIS VAN LEEFTIJD, HANDICAP EN NATIONALITEIT.  

 

2010

L'entrée dans la vie active de jeunes issus de l'enseignement supérieur

Desmarez, P., Ceniccola, P., Veinstein, M., & Cortese, V. (2010). L'entrée dans la vie active de jeunes issus de l'enseignement supérieur.  

 

Différenciation des parcours scolaires et des trajectoires professionnelles des sortant.es du système éducatif de la Région de Bruxelles-Capitale

Desmarez, P., Ouali, N., Veinstein, M., & Ceniccola, P. (2010). Différenciation des parcours scolaires et des trajectoires professionnelles des sortant.es du système éducatif de la Région de Bruxelles-Capitale.  
https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/66886/1/sortant.es_de_lenseignement_secondaire_en_RBC.pdf

 

2009

Cadastre des sortants du système éducatif et suivi macroéconomique des trajectoires professionnelles

Cortese, V., Ceniccola, P., Veinstein, M., & Desmarez, P. (2009). Cadastre des sortants du système éducatif et suivi macroéconomique des trajectoires professionnelles.  

 

Cadastre des sortants du système éducatif et suivi macroéconomique des trajectoires professionnelles

Cortese, V., Ceniccola, P., Desmarez, P., & Veinstein, M. (2009). Cadastre des sortants du système éducatif et suivi macroéconomique des trajectoires professionnelles: Rapport de synthèse.  

 

2008

Cadastre des sortants du système éducatif et suivi macroéconomique des trajectoires professionnelles

Cortese, V., Ceniccola, P., Desmarez, P., & Veinstein, M. (2008). Cadastre des sortants du système éducatif et suivi macroéconomique des trajectoires professionnelles: Rapport final.  

 

2006

Scolarisation et niveau d'instruction

Cortese, V., Hamzaoui, M., Valkeneers, A., Veinstein, M., & Desmarez, P. (2006). Scolarisation et niveau d'instruction.  

 

2005

Les nouveaux créateurs d'entreprise en région wallonne et les conditions de leur réussite

Calay, V., Capron, H., Cincera, M., De Waeghe, N., Desmarez, P., Greunz, L., Guyot, J.-L., Houard, J., Lohest, O., Van Hamme, G., Vandermotten, C., & Vandewattyne, J. (2005). Les nouveaux créateurs d'entreprise en région wallonne et les conditions de leur réussite.  

 

2004

Définition d'un système d'indicateurs pour l'enseignement fondamental et secondaire en Communauté française

Cortese, V., Desmarez, P., & Veinstein, M. (2004). Définition d'un système d'indicateurs pour l'enseignement fondamental et secondaire en Communauté française: rapport final de recherche.  

 

Direction d'ouvrages: chapitres rédigés par des membres de l'ULB

2004

Contexte économique et analyse des données démographiques et des demandes d'asile

Ouali, N. (2004). Contexte économique et analyse des données démographiques et des demandes d'asile. In P. Desmarez, P. Van der Hallen, N. Ouali, V. Degraef, & K. Tratsaert (Eds.), Minorités ethniques en Belgique: migration et marché du travail (pp. 5-34). Gent: Academia press.  

 

La catégorisation statistique des étrangers, des personnes d'origine étrangère et de leurs descendants en Belgique

Ouali, N. (2004). La catégorisation statistique des étrangers, des personnes d'origine étrangère et de leurs descendants en Belgique. In P. Desmarez, P. Van der Hallen, N. Ouali, V. Degraef, & K. Tratsaert (Eds.), Minorités ethniques en Belgique: migration et marché du travail (pp. 181-231). Gent: Academia press.  

 

Contexte économique et analyse des données démographiques et des demandes d'asile

Ouali, N. (2004). Contexte économique et analyse des données démographiques et des demandes d'asile. In P. Desmarez, P. Van der Hallen, N. Ouali, V. Degraef, & K. Tratsaert (Eds.), Minorités ethniques en Belgique : migration et marché du travail (pp. 5-34). Gent: Politique scientifique & Academia press.(Politique scientifique fédérale).  

 

Direction de thèses

2022

Travailler dans les arts du spectacle en Belgique. Trajectoires professionnelles dans des espaces aux frontières poreuses

De Brabandère, L. (2022). Travailler dans les arts du spectacle en Belgique. Trajectoires professionnelles dans des espaces aux frontières poreuses (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - Sciences politiques et sociales, Bruxelles.  

Au travers d'entretiens biographiques et d'observations ethnographiques, la thèse étudie les manières de vivre (au sens de tirer des revenus) et de s'engager dans le travail d'artistes de spectacle dans le contexte belge. L'enquête est tenue auprès d'artistes dits « ordinaires », ces nombreuses travailleuses et nombreux travailleurs artistiques qui peuplent le bas de la pyramide professionnelle, vivant ou essayant de vivre de leurs activités artistiques. L'hétérogénéité des profils met en exergue les différentes identités au travail de ces artistes et leurs navigations entre plusieurs activités professionnelles, mondes de l'art ou postes de travail. L'objet de recherche, à cheval sur trois mondes de l'art généralement étudiés séparément - la danse, la musique, le théâtre -, pose la question de la porosité des frontières : celles qui délimitent une profession, celles qui séparent la vie privée de la vie professionnelle, celles qui partitionnent les catégories disciplinaires et statutaires. Cette thèse met en évidence l'importance d'analyser les activités artistiques dans leur articulation à trois types d'espaces : les espaces professionnels, les espaces identitaires et l'espace social. En effet, si l'analyse longitudinale de ces trajectoires hétérogènes rend compte des nombreuses navigations que vivent ces travailleurs à la carrière incertaine, elle rend également compte des ressources sociales, symboliques et économiques qui définissent des positions professionnelles inégalitaires, au centre ou à la périphérie des espaces professionnels artistiques.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/350123/3/tdm.pdf

 

2018

"Working poors" in Belgium and China: a gendered analysis

Liu, J. (2018). "Working poors" in Belgium and China: a gendered analysis (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - Sciences politiques et sociales, Bruxelles.  

Recent empirical evidence reveals that, in many countries, there is a growing group of workers having jobs but struggling to make ends meet: they are the "working poors”: many of them are women. This dissertation examines gendered in-work poverty by considering two processes - decommodification and defamilialization - to explore how the female working poors groups locate in the labour market and welfare institutions. Decommodification refers to the level of workers' economic independency produced by the social protection system. Defamilialization raises the issue of dependency and independency of women both in the family and on the labor market. A third process is also taken into consideration: gendered employment segregation. The analytical framework is thus three-dimensional.From a methodological perspective, the research roots in the tradition of international comparative analysis incorporating both quantitative and qualitative data. Statistical data about Belgium come mainly from Eurostat - Labour Force Surveys statistics (LFS) and Income and living conditions (SILC), and, for China, the data mainly come from The National Bureau of Statistics of China (NBSC) and the Chinese general social survey (CGSS).The comparison of the cases of Belgium and China and, more specifically, the analysis of gendered in-work poverty in China, allows the identification of different processes leading to in-work poverty. Two distinct forms of female in-work poverty are described and discussed. The dissertation also addresses broader insights, including the importance of the conceptualizing “in-work poverty” in social policy debates, the analysis of the relationships between women's economic independence and social security, the links between women's family obligations and state-level care provisions, the role of gender employment segregation in shaping women's status in the occupational hierarchy and the cultural construction of gender ideologies and stereotypes. The findings suggest that work-based welfare, power and “economically conditioned” status disqualification, together shape the gendered trends in-work poverty. Due to the cross-national differences in requirements, systems, and cultural constraints in access to economic and social activities, variations within above mentioned three dimensions de facto leave considerable space for the pluralistic development of gendered in-work poverty.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/277004/3/tableofcontent.pdf

 

2016

La dynamique des fins de carrières professionnelles

Jacques, W. (2016). La dynamique des fins de carrières professionnelles: Analyses sociétales et longitudinales des transitions des travailleurs âgés sur le marché de l'emploi (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - Sciences politiques et sociales, Bruxelles.  

La réduction de l'usage des dispositifs de sortie anticipée et l'augmentation de la durée de vie à l'emploi se sont imposées comme de réels objectifs. Plusieurs réformes - implémentés, notamment, de façon non coercitive au niveau Européen - sont venues quantifier de tels objectifs. L'augmentation du taux d'emploi des travailleurs âgés de plus de 55 ans et l'augmentation de l'âge effectif moyen de la retraite sont tant d'outils quantitatifs qui servent une même finalité : l'augmentation de la participation au marché du travail des travailleurs âgés. L'une des résultantes de ces réformes est le développement, notamment en Belgique, de mécanismes de sortie partielle de l'activitié. En conséquence, les fins d'activité professionnelles prennent désormais des formes plus complexes, faites d'imbrications de différents statuts dans et en dehors du marché du travail. La thèse - qui croise une analyse des évolutions sociales de l'emploi des travailleurs âgés et une analyse longitudinale des parcours professionnels - est divisée en trois chapitres qui ont trait successivement aux indicateurs utilisés pour quantifier la sortie anticipée de l'emploi, au développement des instruments de réduction du temps de travail en fin de carrière et à l'impact des réductions du temps de travail en fin de carrière sur l'emploi des jeunes. Le premier chapitre prend appui sur une analyse macrosociologique des dynamiques du marché du travail. En mettant l'accent sur la sortie anticipée de l'activité professionnelle en tant que problème social, nous interrogeons, d'une part, l'écart temporel qui existe entre l'âge de la sortie de l'activité professionnelle et l'âge de la retraite et, d'autre part, les différents mécanismes qui sont utilisés en Europe pour sortir prématurément du marché du travail. La première partie repose principalement sur une analyse détaillée de l'indicateur « âge effectif moyen de la retraite » fourni par l'OCDE. Une analyse longitudinale (report de statut d'une année à l'autre) est également réalisée. La seconde partie, quant à elle, utilise une classification hiérarchique et évalue l'évolution des résultats des politiques publiques en matière d'usage de statuts entre 2000 et 2010. Le second chapitre analyse les politiques de réduction du temps de travail destinées aux travailleurs âgés. Plusieurs aspects sont étudiés. La première partie prolonge l'analyse comparative qui a été développée dans le premier chapitre en comparant l'évolution des politiques publiques en matière de transitions des individus d'un statut vers un autre (emploi, chômage et inactivité). La seconde partie met l'accent sur le développement récent de « statuts composites » - terme que nous utilisons ici pour décrire la combinaison d'une position sur le marché de l'emploi et de prestations sociales. Enfin, les troisième et quatrième parties s'intéressent à l'évolution législative et empirique de deux dispositifs : le crédit-temps (en Belgique) et le cumul emploi-retraite (en France et en Belgique). Enfin, le troisième chapitre propose une analyse de la notion de partage d'emploi entre générations. Une première partie étudie l'impact des variations économiques sur l'emploi des jeunes générations et des travailleurs âgés dans les pays européens. L'analyse, descriptive, prend appui sur trois notions (synchronie, hystérèse et dyschronie) qui décrivent les impacts différenciés des variations économiques sur les transitions professionnelles. La seconde partie analyse, pour le cas de la Belgique, le phénomène de partage d'emploi entre générations et la notion de « lump of labour fallacy ». Sur base des données issues du Datawarehouse Marché du Travail et Protection Sociale, deux régressions logistiques sont réalisées afin d'évaluer l'impact de l'usage des différents statuts composites utilisés par les travailleurs âgés sur l'emploi des jeunes.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/229428/4/these.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/229428/3/table.pdf

 

2015

Inégalités salariales dans les pays européens

Ghesquiere, F. (2015). Inégalités salariales dans les pays européens: concepts, mesures et niveaux d'analyse (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - Sciences politiques et sociales, Bruxelles.  

Cette thèse de doctorat a pour objet les inégalités sur le marché de l'emploi en Europe, appréhendées principalement par le salaire, conçu tant comme le revenu du travailleur que comme indicateur de la position sur le marché du travail. D'un point de vue théorique, cette thèse s'articule autour de l'opposition entre les approches macro, centrées sur la comparaisons d'indicateurs nationaux d'inégalités, et les approches micro, centrées sur l'identification des facteurs de risques individuels. D'un point de vue méthodologique, les données SILC sont principalement utilisées, et la qualitative comparative analysis, la régression linéaire et la régression logistique sont les techniques principalement utilisées.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/220162/3/THESE.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/220162/4/Pagedegarde.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/220162/5/THESE.pdf.pdf

 

2013

Lutter contre les discriminations ethno-raciales et/ou promouvoir la diversité dans le domaine de l'emploi ?

Tande, A. (2013). Lutter contre les discriminations ethno-raciales et/ou promouvoir la diversité dans le domaine de l'emploi ?: le développement d'une action publique ambiguë en Région de Bruxelles-Capitale, 1997-2012 (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté des Sciences sociales et politiques - Sciences sociales et Sciences du travail, Bruxelles.  

A Bruxelles comme dans d'autres contextes régionaux et nationaux, de nombreux professionnels et spécialistes présentent les notions de discrimination et de diversité dans le domaine de l'emploi comme « les deux faces d'une même pièce » : au dépassement de la première répondrait l'avènement de la seconde. Considérant ce discours comme problématique, nous retraçons dans notre thèse l'émergence et le développement de l'action publique bruxelloise de lutte contre les discriminations ethno-raciales et de promotion de la diversité en matière d'emploi, depuis la fin des années 1990. Dans une perspective qualitative, nous analysons les conditions d'élaboration et de mise en œuvre de cette action publique régionale, en prêtant une attention particulière aux pratiques des acteurs et aux effets concrets des dispositifs (en particulier le « Plan de diversité »). Au-delà du caractère séduisant et consensuel de la notion de diversité, nous montrons que les interventions qui s'en réclament tendent à perdre de vue le problème des discriminations ethno-raciales en matière d'emploi, qu'elles devaient pourtant contribuer à réduire. Les entreprises privées peuvent ne pas voir l'utilité ni la pertinence des « bonnes pratiques » de gestion des ressources humaines promues dans ce cadre. Et même lorsque les pratiques managériales évoluent, cela n'a pas forcément d'effet en matière de recrutement ou de reconnaissance symbolique des minorités ethno-raciales.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/209546/5/2d912167-adb0-4312-9c9d-e2f08527f3aa.txthttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/209546/6/4d16fb09-04fa-439e-b70b-08efefd8c1ae.txt

 

Participation aux jurys de thèse

2012

Licenciements collectifs et reconversion de la main-d'oeuvre

Bingen, A. (2012). Licenciements collectifs et reconversion de la main-d'oeuvre: le cas des cellules de reconversion wallonnes (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté des Sciences sociales et politiques - Sciences sociales et Sciences du travail, Bruxelles.  

Aline Bingen a fait le pari de tenter de comprendre ce que c'est que de perdre son emploi à la suite de restructurations ou de fermetures, en étudiant des cellules de reconversion, les mesures d'accompagnement des salariés licenciés, et en s'intéressant aux trajectoires sociales et professionnelles d'une vingtaine d'entre eux. <p>La question qui la préoccupe est notamment celle du devenir des collectifs. Question très pertinente quand on sait à quel point les collectifs de salariés jouent un rôle décisif non seulement pour l'élaboration de savoirs pratiques constitutifs du travail réel (par opposition au travail prescrit), mais aussi pour donner du sens au travail, lui redonner de la dignité et apprivoiser les pénibilités liées aux conditions dans lesquelles il se déroule. Les collectifs gèrent à leur façon le mal-être au travail et l'interprètent à travers le prisme d'une morale et de valeurs en lien avec les enjeux économiques et politiques de la société.<p>La perte d'emploi, la nécessité de se former pour retrouver du travail précipite les salariés dans une situation particulièrement périlleuse pour eux, précisément parce qu'ils sont confrontés de façon personnalisée, hors de tout collectif, à l'épreuve du reclassement.<p>Comment cela se joue-t-il concrètement ? C'est ce que Aline Bingen cherche à analyser dans sa thèse à partir d'observations et d'entretiens approfondis. Du moins dans la deuxième partie de sa thèse, car elle consacre la première à un retour sur les politiques publiques au niveau fédéral, pour identifier les empreintes de « l'Etat social actif » depuis les années 60 en matière d'accompagnement des licenciements collectifs, et plus particulièrement en région wallonne depuis les années 70.<p>Dans cette première partie, on peut féliciter l'auteure pour l'ampleur de ses recherches et sa volonté d'exhaustivité. Il y a là un travail dont on peut penser qu'il sera fort utile pour tous ceux qui sont intéressés par cette question du rôle de pouvoirs publics dans la gestion des reconversions des fermetures et des licenciements collectifs. On découvre la tendance inexorable vers plus d'individualisation et de mise sous condition de l'accès aux droits sociaux.<p>La deuxième partie quant à elle révèle les qualités d'Aline Bingen en tant que chercheure de terrain, son respect des personnes interviewées, la qualité de son écoute, la finesse de ses interprétations, la confiance qu'elle obtient des ces personnes pourtant en situation difficile. Les larges extraits qu'elle offre au lecteur, et qui témoignent de sa volonté de ne pas imposer d'analyses trop abruptes et rapides, sont absolument passionnants. Ils permettent d'avancer dans la compréhension des enjeux, des difficultés, des épreuves qui scandent le parcours de ces travailleurs licenciés et aux prises avec les dispositifs institutionnels de reclassement mais aussi des ressources de différentes natures dont ils disposent et parmi lesquelles figurent notamment les délégués syndicaux. Mais ils permettent aussi en contrepoint de comprendre ce qui faisait que ces travailleurs tenaient à leur travail et tenaient au travail. De comprendre l'importance des règles du jeu qui les liaient à leur entreprise, à leur employeur et qui volent en éclat au moment où il s'agit de préparer les licenciements. Une fois dehors de l'entreprise à la suite d'événements qui les renvoient à leur situation de salariés liés par le seul biais d'un contrat salarial de subordination juridique, l'idée d'un retour dans une entreprise de même nature leur paraît insoutenable. <p>Cette deuxième partie riche, originale et dense, fait un pendant particulièrement efficace à la première qui est de nature plus abstraite et plus informative. Ensemble, elles construisent un parcours de recherche qui témoignent des qualités de chercheure d'Aline Bingen.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/209763/1/5af7c7da-1ebe-4c28-98e6-842fb5d69b43.txthttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/209763/2/b65a1acd-6048-4982-b119-af62cb1fb8e9.txt

 

2009

Acculturation and prejudice against sociological minorities among Brussels youth

Teney, C. (2009). Acculturation and prejudice against sociological minorities among Brussels youth: a multilevel regression approach (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté des sciences sociales, politiques et économiques - Sciences sociales, Bruxelles.  

This thesis aims at analysing the attitudes of youngsters in Brussels towards sociological minorities. The term “minorities” is used to refer to the main social groups that suffer from subordination and misrecognition by the wider society according to the philosophical theory of recognition: women, lesbians and gay men, and ethnic minorities. Our dataset is composed of a sample of seventy schools in the Brussels Capital Region. In total, three thousand one hundred and twenty one pupils attending in 2007 the last grade of secondary education participated in the study. About half of the sample consists of pupils with a migrant background originating from about 100 different countries. This cultural diversity, reflecting one of the main characteristics of the population of the Brussels Capital Region, is at the centre of the thesis. <p>Because of the hierarchical structure of the sample (pupils aggregated within schools), the culturally diverse population of our sample and the multidimensionality of prejudice, multilevel multivariate linear responses models were performed. In brief, these models allowed us to interpret items regrouped according to their common variation across social (and ethnic) groups and not according to their a priori content similarities. Furthermore, these models allowed us to integrate three different research traditions on prejudice: social psychology on the dimensionality of prejudice, sociology on the impact of socio demographic characteristics on prejudice and school effectiveness research on the role schools may play in reducing pupils' prejudice. With these models, we could demonstrate the capacity of multilevel techniques to encompass the complexity of prejudice and norms, and to provide an interdisciplinary approach of social processes. <p>Besides the impact of gender and socio economic differences on prejudice, the association between ethnic origin and prejudice was the focus of the analysis at the individual level. Hence, the empirical literature showed that respondents of foreign descent and respondents from the receiving society do not hold similar attitudes towards minorities. This association was investigated in a twofold strategy: after having assessed ethnic differences on the different kinds of prejudice, the explanatory power of possible mediators -such as the experience of group-level institutional discrimination or the bidimensional identification- on this association was tested. The choice of these mediators was influenced by different disciplines of the social sciences. Hence, besides the empirical literature specific to the topic of prejudice, these mediators are derived from theories of political sciences, of sociology of immigration, of social psychology and of cross-cultural psychology. The results showed that these mediators could indeed explain to a large extent ethnic differences on prejudice towards minorities. <p>On the school level, we have shown that the impact schools may have on pupils' prejudice is a differentiated one. Hence, this impact varies according to both the targets and the dimensions of prejudice. Moreover, besides school institutional characteristics, several contextual characteristics were investigated such as the cultural and social diversity within a school. Our results showed that the impact on prejudice of social and cultural diversity within schools was non-significant. This is, however, most probably related to a masking effect by the specificities of the education landscape in Brussels: differences between schools are huge and homogeneity within schools is important, given that the educational field is highly segregated both in social and in cultural terms. The implications of these results based on an interdisciplinary approach for future research and for policymakers are discussed. <p>

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/210220/2/8564a597-ce12-4b2a-a98c-8bf94567a7b3.txthttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/210220/1/85f2bc52-bcea-43b7-ac66-683646eadb07.txt

 

2008

Migration et accès au marché du travail

Ouali, N. (2008). Migration et accès au marché du travail: les effets émancipateurs sur la ''condition'' des femmes issues de l'immigration (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté des sciences sociales, politiques et économiques - Sciences sociales, Bruxelles.  

La thèse a pour objet l'émancipation des femmes issues de l'immigration. Elle propose d'évaluer les effets de la migration et de l'accès au marché du travail sur l'émancipation des filles de migrantes d'origine marocaine en Belgique francophone.<p>L'étude tente d'abord de mettre en lumière le rôle des femmes immigrées dans l'histoire de la Belgique en le ré-articulant à l'histoire sociale, l'histoire des femmes et l'histoire de l'immigration. Ensuite, elle montre que l'approche dominante des travaux sur les migrations ne prend pas en compte la dimension du genre, ce qui a pour conséquence de masquer la différenciation des expériences migratoires selon le sexe. Enfin, elle replace l'analyse du statut des femmes immigrées et de leurs descendantes dans la complexité des rapports sociaux de sexe, de race et de classe afin de mieux rendre compte des réalités concrètes et de sortir du simplisme des approches culturalistes.<p>La thèse développe une analyse des politiques d'intégration (politiques éducative, de l'emploi et de lutte contre les discriminations) visant l'émancipation des immigrées et en évalue l'impact sur les filles de migrant-es d'origine marocaine. Elle présente enfin les trajectoires individuelles des filles de migrant.es marocain.es et examine les facteurs individuels et collectifs favorisant leur émancipation.<p>

 

2007

Statut au travail infériorisé et conflictualité salariale

Bouchareb, R. (2007). Statut au travail infériorisé et conflictualité salariale: des employé-e-s de boutiques en France en Belgique (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté des sciences sociales, politiques et économiques - Sciences sociales, Bruxelles.  

Notre thèse analyse les liens entre renforcement de la hiérarchisation au travail et modalités de résistances à un statut subalterne. Nous avons étudié, par le biais d'une enquête par entretien en France et en Belgique, un espace de travail en constant renouvellement : le commerce de détail en boutique dans le secteur du prêt à porter. Les travaux sociologiques sur la précarisation des statuts d'emploi ont été peu centrés sur les rapports de travail qui existent dans ce type d'entreprises dont l'un des critères déterminant reste le nombre limité de salariés dont une majorité de jeunes femmes. Le passage d'un commerce indépendant à un commerce de « boutiques de masse » rationalisé a induit une transformation des conditions d'encadrement. Du petit patron indépendant on passe au manager salarié. Cette nouvelle relation patronale, invisible, entraîne un renouvellement des modes de domination davantage fondés sur la compétition marchande justifiant une flexibilité temporelle et spatiale, et une disponibilité permanente. L'observation comparative des situations d'employé-e-s a permis de dégager des processus sociaux communs de résistance à une discipline de boutique, qui prenaient plusieurs formes selon l'expérience et les modalités des échanges réciproques au travail. La formation du processus conflictuel résulte de deux dynamiques de socialisation salariale, l'une individuelle, conduisant à la revendication de droits, et l'autre, intersubjective, productrice d'une représentation de possibilités d'agir social sur la précarité du statut au travail.<p><p>Titre en Anglais<p><p>Inferiorized work status and “salarial” conflict. Store employees in France and Belgium<p><p><p>RESUMÉ DE LA THÈSE EN ANGLAIS<p><p> Our dissertation aimed at showing the links between the strengthening of the establishment of hierarchy at work and the modes of resistance to a subaltern status. We studied a constantly renewing working space in France and Belgium: retail trade stores (ready-to-wear). Sociology works on the increasing lack of job security rarely investigated the work relations in these particular types of structures, in which the limited number of employees is a deciding characteristic, in particular young women. The passage from an independent trade to a rationalized « mass stores » trade lead to a transformation of the framing conditions. There has been a change from the small boss to the salaried manager. This new and invisible relation to the employer leads to a renewal of the modes of domination now based more on the market competition justifying a temporal and space flexibility, and permanent. The comparative observation of the situations of employees in France and Belgium allowed us to shed light on shared social processes of resistance to the store discipline, which take different shapes depending on the experience and the modes of reciprocal exchange at work. The development of the conflict process ensues from two dynamics of socialization ; one is an individual one that leads to a capacity to claim rights ; and one is an intersubjective, producing a representation of possible social act to the precarious status. <p><p>

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/210604/1/d044ecbe-c764-4f81-b555-68987c3a8db1.txthttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/210604/2/f5d154bb-0677-4a0c-a170-c5352ef63728.txthttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/210604/3/9201cd1f-1cdb-4847-be37-6abc237beaa2.txt

 

Les disponibilités de temps dans la construction des normes temporelles de travail

Martinez-Garcia, E. (2007). Les disponibilités de temps dans la construction des normes temporelles de travail (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté des sciences sociales, politiques et économiques - Institut des sciences du travail (IST), Bruxelles.  

Les transformations contemporaines du temps de travail, saisies à travers la codification statistique, la formulation juridique ou des enquêtes empiriques (cadres de la banque, infirmières hospitalières, ouvriers du nettoyage), sont analysées en mobilisant le concept de disponibilités de temps. La coordination de l'activité dans la sphère professionnelle et dans ses relations avec la vie privée repose désormais davantage sur des formes de disponibilité temporelle que sur des cadres temporels formels. Cependant, que la catégorie du temps soit validée comme instrument de mesure du travail ou que le travail échappe à la prescription temporelle, le temps reste une condition de travail à partir de laquelle se marquent les différenciations sociale et sexuelle du salariat.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/210684/5/98f3defa-22a9-4eef-9ac6-edb044795af7.txthttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/210684/6/16ed4c23-59f7-47dd-81fa-b5fe490cf6c8.txt

 

Président de jurys de thèse

2022

Sociologie d'une entreprise scientifique. La construction de la sociologie francophone des transports et des mobilités

Gires, J. (2022). Sociologie d'une entreprise scientifique. La construction de la sociologie francophone des transports et des mobilités (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - Sciences politiques et sociales, Bruxelles.  

La thèse a pour objet la construction de la sociologie francophone des mobilités et des transports à partir des années 2000. L'émergence récente de ce domaine scientifique a été l'occasion d'investiguer ses ressorts à travers des entretiens biographiques, dans une perspective de sociologie du travail scientifique. Ce monde étant restreint, beaucoup des acteurs au cœur de celui-ci ont ainsi pu être interrogés : chercheurs en sociologie, mais aussi financeurs et employeurs qui leur fournissent des moyens d'existence et ingénieurs des transports avec qui ils doivent cohabiter sur ce terrain. Cette démarche a par ailleurs été appuyée par différents résultats quantitatifs sur des données bibliométriques ou d'emploi. La thèse prend le parti que l'émergence d'un nouveau champ de recherche n'est pas « nécessitée » par des changements sociaux, mais qu'elle est à l'inverse le produit de l'entreprise scientifique de chercheurs particuliers qui tentent de convaincre de son intérêt : ils doivent en premier lieu trouver une manière de s'insérer dans un poste académique stable, mais aussi développer des réseaux scientifiques ou encore intéresser des financeurs. Le travail de recherche suit plus particulièrement deux chercheurs qui sont les fondateurs de cette sociologie des transports et des mobilités : Vincent Kaufmann et Bertrand Montulet. Le parcours du premier, devenu aujourd'hui une référence scientifique dans le domaine, est largement développé pour comprendre comment une telle position a été construite concomitamment à l'émergence du domaine d'expertise sur laquelle elle repose.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/338745/3/Joel_Gires_-_These_-_Table_des_matieres.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/338745/4/Joel_Gires_-_These_-_Texte_complet.pdf

 

2019

Le travail de la mobilité, entre parkings et particules. Les espaces-temps du travail sous tension.

Brodersen, M. (2019). Le travail de la mobilité, entre parkings et particules. Les espaces-temps du travail sous tension. (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - Sciences politiques et sociales, Bruxelles.  

S'appuyant sur des observations in situ, des entretiens approfondis et des analyses textuelles, la thèse étudie les changements qui affectent les espaces et les temps du travail contemporain à partir des cas de la recherche universitaire en physique expérimentale et du transport routier de marchandises. L'enquête a été menée à partir de points d'entrée bruxellois, l'un étant un centre de recherche d'une université, l'autre une entreprise de fret, tous deux implantés à Bruxelles. Elle montre les formes particulières prises par des logiques de rationalisation, d'impératifs de mobilité et de mobilisation subjective dans ces deux écologies de métiers, a priori fort différentes. Comme le documente cependant l'enquête, ces deux terrains se caractérisent par des identités, représentations et pratiques professionnelles marquées dans les deux cas par une flexibilité spatio-temporelle, une aspiration à l'autonomie au travail et à l'engagement vocationnel de la part des travailleurs qui s'y activent. Par un dialogue de suggestion entre ces deux terrains, la thèse montre alors que des tensions émergent des contradictions entre les aspirations professionnelles, les objets et les qualités du travail, d'une part, et les modes de contrôle, d'évaluation, d'organisation et de rémunérations du travail et des carrières, d'autre part. Et si tensions il y a, c'est précisément parce que les espaces, les temporalités et les subjectivités par lesquels les travailleurs sont mobilisés et contraints à modifier le travail sont simultanément, et irrémédiablement, les ressources où ceux-ci puisent leur faculté à s'attacher et à résister aux exigences du travail. Ce processus par lequel émergent des productions spatio-temporelles particulières, au-delà et en-deçà des idéaux de métier mis en avant dans les discours tant officiels qu'informels, est à instruire pour chaque cas, dans sa qualité de monde. With an interest in how the imperatives of mobility, as well as rationalisation and mobilisation affect contemporary work and careers, the PhD thesis unites the perspectives provided by different positionings of observation, in depth interviews and the analysis of textual material. Taking an experimental physics laboratory as the starting point, the thesis analyses how new spaces of competition and qualification impact the objects, professional identities and careers of researchers and their collaborators, linking these analyses to observations made in the road freight transport sector, which serves as a reference point with regards to work-inherent spatial mobilities, autonomies, collective action and work engagement beyond what is habitually framed as “highly skilled” work and mobility. The dissertation thus shows how some trends are particularly taking hold in certain professions and working worlds: subjective mobilization at work, self-exploitation, permanent availability and the valorisation of professional, spatial and migratory mobility are linked to established self-descriptions, identities and practices. The dissertation specifically shows how time, space and subjectivities are at the foundation of work mobilisation for researchers as well as for other workers. At the same time, it is from the practices and representations of time and space that researchers and professional drivers draw the resources of their resistance and persistance in work. This is shown to go beyond the professional ideals highlighted in the discourses and put under pressure by the controls, evaluations and standards that accompany the developments in their sectors. The thesis thus provides insights into current dynamics in more recently emerging working worlds with highly individualised work relations.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/294300/4/TdmMBrodersen.pdf

 

2016

European Union, States and Markets. The transitional periods to the free movement of workers for the 2004 EU enlargement

Regout, S. (2016). European Union, States and Markets. The transitional periods to the free movement of workers for the 2004 EU enlargement (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - Sciences politiques et sociales, Bruxelles.  

A l'approche de l'élargissement de l'UE de 2004, les Etats membres de l'Union européenne ont adopté des dispositions transitoires à la libre circulation des travailleurs, à savoir une période dérogatoire de sept ans durant laquelle ils pouvaient continuer à appliquer leur législation relative aux permis de travail. Initialement isolée, l'Allemagne est parvenue en quelques années à imposer sa préférence à ce sujet à l'ensemble de l'Union européenne. Cette thèse fait trois constats. Le premier est que si la libre circulation des travailleurs se situe à l'intersection des politiques d'élargissement, de marché du travail et de politique migratoire, c'est la composante migratoire qui a dominé la prise de décision. Plus précisément, les dispositions transitoires étaient perçues comme un outil de migration sélective afin de choisir les profils jugés comme étant les plus désirables - et ce même si les désirs politiques ne correspondaient pas à la réalité du marché. La seconde est qu'il n'y a eu que très peu d'Européanisation et d'harmonisation dans ce processus de décision, les Etats membres dominant les négociations. Enfin, le troisième constat est que les acteurs politiques ont principalement pris en compte des considérations électorales, et non des considérations économiques, dans l'adoption de ces dispositions transitoires.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/227955/3/ThesisSybilleRegout.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/227955/4/tableofcontents.docx

 

2009

Répondre en citoyen ordinaire

Berger, M. (2009). Répondre en citoyen ordinaire: enquête sur les engagements profanes dans un dispositif d'urbanisme participatif à Bruxelles (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté des sciences sociales, politiques et économiques - Sciences sociales, Bruxelles.  

Cette thèse est le résultat de quatre années d'enquête ethnographique passées à observer, à enregistrer et à décrire les activités de commissions participatives de revitalisation urbaine en Région de Bruxelles-Capitale : les CLDI (Commissions Locales de Développement Intégré). Sur base de ce matériau ethnographique, je me suis intéressé à la stratification des contextes de communication en assemblée (dimensions institutionnelle, écologique, dialogique, historique), et à la manifestation de compétences et d'incompétences communicationnelles d'ordres différents dans les prises de parole des participants non spécialistes de ces assemblées (les « simples habitants », les « citoyens ordinaires », les « profanes »). Comme beaucoup d'autres l'ont déjà fait remarquer, dans l'environnement technocratique de ces commissions, où les titres de spécialistes ont déjà été décernés à l'élu, au chef de projet, à l'expert urbaniste, à l'association spécialisée (...), il est particulièrement incommode pour des participants profanes de faire agir une parole -au sens où l'entend la théorie des actes de discours. Privilégier une approche logocentrique dans l'analyse des matériaux, étudier exclusivement la « grammaire symbolique » (propositionnelle, figurative, discursive...) d'activités publiques systématiquement troublées par les interventions malheureuses de profanes semble conduire l'analyste à répéter continuellement le constat de l'incompétence de ces derniers, et à accréditer une sociologie de la domination, immédiatement critique de ces initiatives de démocratisation. En me référant à l'interactionnisme réaliste et naturaliste de Goffman, et à la lecture que fait Jean-Marc Ferry de la sémiotique peircienne (qui distingue les « symboles » des « indices » et des « icônes »), je montre que la voie empruntée avec le plus de succès par les profanes dans ces assemblées consiste à accentuer l'ordinarité de leurs engagements non pas en « montant en généralité » dans leurs propositions, mais au contraire en désertant le monde spécialisé et officiel des discours, en investissant les modes de signification infrasymboliques de l' « iconique » et de l' « indiciel », en jouant, en deçà d'une « grammaire discursive », de codes logiques respectivement « associatifs » et « imputatifs ». (Ferry, 2007). Plutôt que par l'intégration discursive de symboles (proposer, définir, conceptualiser, argumenter...), la contribution heureuse de non spécialistes à ces espaces de démocratie technique passerait par l'opération plus archaïque consistant à agencer provisoirement des icônes (associer, évoquer, rappeler, immiter...) et des indices (indiquer, montrer, pointer, signaler, adresser...). Prendre au sérieux ces formes de compétences primitives dans le cas d'acteurs politiques non spécialistes, c'est aussi pointer l'émergence d'une critique ordinaire qui serait dotée d'une certaine factualité. Plutôt que d'avancer un avis subjectif sur le discours objectif d'un expert urbaniste, un « simple habitant » peut lui même récolter, produire et publier ses « données », ses « objets », ses « images » - dans un espace public défini alors comme lieu d'interobjectivité -à partir des icones et des indices dont regorgent les situations de coprésence (ex : un habitant pointe de l'index l'attitude méprisante d'un élu) et les aventures collectives (ex : un habitant rappelle à l'expert ses propres propos en exhibant le procès-verbal de la réunion précédente et en le citant). Se dessine alors la figure d'un citoyen procédural attaché à l'ordre civil élémentaire de l'action conjointe et de l'expérience partagée : une figure essentielle, à mon sens, dans les dispositifs de concertation que nous connaissons aujourd'hui ; une figure pourtant négligée jusqu'ici par les philosophes et les sociologues de la démocratie.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/210314/22/36dd17c0-01d7-4100-b35c-95920ee65156.txthttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/210314/23/0198d27d-1450-4102-b21a-7908fcb69344.txt

 

2006

Congo casino

Rubbers, B. (2006). Congo casino: le monde social du capitalisme européen au Katanga (RDC) (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté des sciences sociales, politiques et économiques - Sciences sociales, Bruxelles.  

<p align="justify">Les Européens (Belges, Grecs et Italiens) du Katanga, dont le nombre s'est considérablement réduit au cours de la période post-coloniale, forment aujourd'hui le groupe le plus puissant de l'économie de la région. Au vu des troubles qui ont marqué l'histoire du Congo depuis l'indépendance, pourquoi sont-ils restés sur place ? Comment ont-ils développé leurs affaires dans une économie sur le déclin, en voie de marginalisation, et dans une structure politique patrimoniale de plus en plus instable ? Et quelle est leur place au sein de la société congolaise ? Telle est la triple question de départ à laquelle tente de répondre cette thèse en abordant de façon successive, au fil des chapitres, leur parcours migratoire, leur insertion dans la société congolaise, la dynamique de leur communauté, leur rôle dans les deux plus gros secteurs de la région, et leurs rapports avec les représentants de l'Etat. Elle prend appui pour ce faire sur une recherche de terrain conduite entre 2003 et 2004.</p><p><p align="justify">If the number of Europeans (Belgians, Greeks and Italians) living in Katanga has considerably decreased during the post-colonial period, they represent today the most powerful entrepreneurial group of the local economy. Once considered the troubles they came across since independence, why did they remain in the Congo? How did they develop their business in a declining economy, in process of marginalization, and in a patrimonial political structure, which proves to be more and more unstable? Finally, what is their place and role in Congolese society? These are the three questions this thesis tries to give an answer. Through the chapters, it studies the migration of expatriates in Africa, their relationship with Congolese society, the dynamics of their community, their role in the two most important sectors of Katanga, and the way they interact with the agents of the State. For this purpose, it rests upon a fieldwork research led between 2003 and 2004.</p>

 

Co-Direction de thèses

2022

Travail et emploi dans les abattoirs : étude conjointe de la condition animale et du bien-être des travailleurs

Mathy, A. L. (2022). Travail et emploi dans les abattoirs : étude conjointe de la condition animale et du bien-être des travailleurs (Thèse doctorale non-publiée). Université libre de Bruxelles, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - Sciences politiques et sociales, Bruxelles.  

Cette thèse propose d'analyser les conditions d'émergence de situations problématiques concernant le bien-être animal et l'emploi à la lumière des normes qui régissent deux objets et en les articulant de manière à montrer l'intérêt de les étudier conjointement. La première partie brasse une revue de la littérature à propos de la place des animaux en sociologie du travail, le développement de la réglementation en matière de bien-être animal et du travail en abattoir. La deuxième partie s'attache à expliciter le cadre théorique déployé afin d'accorder une place d'acteur aux animaux, et les étudier au coeur d'un ordre négocié dans lequel leurs marges de manoeuvre sont particulièrement limitées. La troisième et dernière partie présente les différents acteurs présents à l'abattoir, développe le cas de l'introduction de la vidéosurveillance à des fins de bien-être animal et enfin, donne un aperçu des conditions d'emploi dans le secteur de la viande et la manière dont celle-ci sont conditionnées par le bien-être animal.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/352074/3/These.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/352074/4/TDM.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/352074/5/Contrat_Mathy_Anne_Laure.pdf

 

Democracy at work under Europeanisation. An institutional and socio-political analysis of worker representation on boards

Lafuente Hernández, S. (2022). Democracy at work under Europeanisation. An institutional and socio-political analysis of worker representation on boards (Thèse doctorale non-publiée). Universidad de Castilla-La Mancha, Derecho y Ciencias Sociales, Derecho del trabajo - Doctorado en Derecho, Faculté de Philosophie et Sciences sociales - Sciences politiques et sociales, Bruxelles.  

This PhD presents a compendium of six publications dealing with the process of Europeanisation of democracy at work, and within that overarching framework, the process of Europeanisation of worker representation on corporate boards of directors.The Europeanisation of codetermination rights at enterprise level is analysed from an institutional and socio-political perspective, interested in actors and institutions, and addressing codetermination as an area of EU social policy and EU trade union strategy. The publications are presented in three parts. One contextualises the research and the historical and legislative developments that have led codetermination to become a rather limited area of EU social policy under the shadow of the German model and actoral strategies, although significantly eroded by the effects of EU integration and corporate mobility. The second part addresses the process of top-down Europeanisation of worker representation on boards. It examines the implementation of the European Company (SE) Directive 2001/86 and how clauses of participation have been negotiated in SE agreements, generally weakening previous national models, as well as critically analyses the legal and political implications of the CJEU Case Erzberger, which constituted a sort of impasse for the development of Europeanisation of worker representation on boards in multinationals governed by national law. A final third part examines the process of bottom-up Europeanisation of these rights, according to national law and practice and independently of any EU regulation. The findings question the idea of a Europeanisation by stealth and tending to a Euro-democratic process. Without a proactive legal and political action from institutions and social actors at EU level, particularly trade unions, codetermination rights may lose from their democratic legitimacy component.

https://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/351999/3/Lafuente_PhD_Oeuvre_FINAL.pdfhttps://dipot.ulb.ac.be/dspace/bitstream/2013/351999/4/Lafuente_PhD_Table_FINAL.pdf

 

 

Domaines d'intérêt

Sociologie générale, sociologie du travail, méthodologie,...
 

Informations secrétariat

Secrétariat Metices : +32(0)2 650 31 83

Mail : Metices@ulb.be
Mis à jour le 10 novembre 2023